Cérémonie des voeux du président chinois_20 janvier 2023

À l’occasion des célébrations de la fin de l’année du tigre et du passage dans l’année du lapin, le directeur français de l’École Centrale de Pékin, ainsi que 5 autres experts internationaux (venus du Japon, du Royaume Uni, des USA, d’Allemagne et d’Italie) ont eu l’honneur d’être conviés par le MoST (Ministère chinois des Sciences et Technologies) à la Cérémonie des Vœux du Président XI Jinping organisée le 20 janvier 2023 dans la grande salle du Palais National de l’Assemblée Populaire, située sur la place Tian’anmen à Pékin. Cinq cents invités environ, répartis sur des tables rondes installées dans la grande salle du palais, ont pu assister à la cérémonie dont l’ouverture a été réalisée par le Premier Ministre Li Keqiang qui a ensuite laissé la parole au Président XI Jinping qui a prononcé un discours à l’occasion des Vœux pour le Nouvel An chinois du Lapin d’eau. Après le discours du Président, un spectacle d’une grande qualité a été présenté au cours duquel se sont succédé des scènes de danse, des morceaux de musique traditionnelle et symphonique, des tableaux de l’opéra de Pékin et du chant, rassemblant ainsi un ensemble de prestations particulièrement réussies qui a ravi le public présent sur place et a parfaitement lancé la nouvelle année chinoise du lapin d’eau que nous espérons tous dynamique et positive. Nous remercions nos partenaires chinois de Beihang ainsi que le MoST de Chine pour cette invitation à participer à ce très bel évènement.

Frédéric Genty, Directeur de Centrale Pékin

Symposium du nouvel an chinois, le 18 janvier 2023

À l’occasion de la Fête du Printemps, comme chaque année, le Premier ministre Li Keqiang a rencontré des représentants d’experts étrangers travaillant en Chine à Beijing le 18 janvier 2023 au Hall du peuple, au sein du Palais de l’assemblé Nationale.

Cette rencontre a été l’occasion pour le premier ministre de présenter ses vœux du nouvel an chinois aux experts chinois et d’avoir des échanges et discussions autour de certaines propositions des experts sur le plan de la recherche et développement, et le lien avec les enjeux économiques et sociétales. Les échanges ont traité l’aspect écologique et environnemental, le secteur de l’énergie et de la construction, ainsi que le secteur médical.

Les échanges ont été cordiaux, le premier ministre a affirmé que toutes ces propositions vont être bien étudiées et a invité les experts à continuer ces échanges avec le ministère des sciences et technologie qui a mis à disposition une adresse email pour recevoir les propositions. Il a espéré que cet échange permettra de fournir davantage de suggestions pour le travail du gouvernement chinois.

Li Keqiang a remercié les experts étrangers pour leur préoccupation et leur soutien à la réforme, à l’ouverture et à la modernisation de la Chine. Il a résumé la situation en Chine et les chiffres de l’année 2022 qui sont positifs malgré l’impact superposé de facteurs inattendus dans le pays et à l’étranger.

Mariem Kacem-Boureau, Directrice Adjointe et Directrice des Etudes de Centrale Pékin

Ouverture du Bachelor Centrale-2iE

Le Groupe des Ecoles Centrale (GEC) accompagne le lancement du Centrale-2iE African Bachelor of Engineering. Ce programme international est le fruit d’une collaboration entre le GEC, l’Ecole Centrale Casablanca et l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement 2iE dans le cadre d’un projet ADESFA (Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique) porté par CentraleSupélec. Il s’inscrit dans la politique internationale du GEC et prend en compte les besoins socio-économiques du continent africain.

Cette formation, quasiment sans équivalent en Afrique, vient compléter l’offre actuellement disponible en formant des cadres intermédiaires aptes à gérer des projets dans des secteurs variés. Pour cela le cursus met l’accent sur la pluridisciplinarité, la transversalité et l’apprentissage par l’action.

Ce nouveau Bachelor international d’une durée de 4 ans s’adresse à des bacheliers scientifiques particulièrement désireux de mettre en œuvre rapidement leurs apprentissages et de développer leur potentiel d’innovation au service du tissu économique du continent africain. Une poursuite d’études dans des masters de spécialités anglophones ou dans les parcours accélérés de la formation d’ingénieur centralien proposés par les écoles du GEC est également possible. Deux classes seront ouvertes en septembre 2022, une à Ouagadougou au sein de l’Institut 2iE et l’autre à Casablanca au sein de l’Ecole Centrale Casablanca. La formation bénéficie du soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et du programme de bourses de la Fondation Mastercard.

Pour en savoir plus :

http://www.centrale-casablanca.ma/fr/bachelor